Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal de visionnage n°4 (Janvier/Février/Mars 2018)

Journal de visionnage n°4 (Janvier/Février/Mars 2018)

Hey ~

Me voilà de retour pour vous jouer de mauvais tours... (Oui, ma disparition fait partie de ces mauvais tours)

Petite update personnelle, non pas que j'adore parler de ma vie personnelle, au contraire mais il me semble important de l'évoquer au train où vont les choses sur mon blog.

Je ne sais pas si je vous l'ai dit mais dans le cadre de mon master, je dois effectuer un stage de 6 mois et comment ne puis-je pas le faire dans un si beau pays que le Chili ! 

Oui, vous avez bien lu ! Je suis actuellement au Chili pour faire mon stage. Je ne vous cache pas que mon temps est divisé entre mon stage (et les préparations que cela implique) et les voyages, ce qui laisse très peu de temps aux dramas.... Ah et j'allais oublier... Mon temps est aussi divisé avec ce joli travail qu'est le mémoire de master... Un mémoire qui implique joie, bonheur et lecture... #fuckcefuckingmémoirequejeveuxbrûler 

Donc il en conviendra que malheureusement, mon visionnage de dramas est très ralenti... Alors au train où vont les choses, je réfléchis au fait de revenir sur un article par drama parce que malheureusement, je ne pense pas voir beaucoup de dramas.... Je suis toujours en réflexion mais bon.... 

Bref, trêve de mondanités ! Installez-vous bien au fond de votre canapé avec un bon petit thé ou autre (libre à vous !) et je vous laisse à mes visionnages. J'espère que cela vous plaira ! =D

Journal de visionnage n°4 (Janvier/Février/Mars 2018)

Dramas terminés ~

[K-Drama] My Wife's Having An Affair This Week/이번 주, 아내가 바람을 핍니다 (12 épisodes)

Année : 2016.

Genre : Comédie, Romance, Mélodrame, Famille. 

Casting : Lee Seon Gyun (Do Hyun Woo), Song Ji Hyo (Jeong Su Yeon), Lee Sang Yeob (Ahn Joon Yeong), BoA (Kwon Bo Yeong), Kim Hee Won (Choi Yoon Gi), Ye Ji Won (Eun Ah Ra),....

Résumé :

Do Hyun Woo est directeur dans le monde de la télévision et du divertissement depuis 10 ans. Épanoui dans son travail et dans sa famille, il surprend un jour dans le portable de sa femme, Jeong Su Yeon, un message confirmant une réservation dans un hôtel. À partir de ce moment-là, il suspecte celle-ci d'avoir une liaison et ne sait pas quoi faire. Afin d'obtenir des conseils sur sa situation, il décide de poster un message sur un forum où il explique son problème. Parallèlement au travail, alors que leur émission tombe à l'eau, son équipe décide de créer un programme concernant les couples ayant des liaisons.

(Source : Nautiljon)

Journal de visionnage n°4 (Janvier/Février/Mars 2018)

Mon avis : 8/10

(Pour lire les spoilers, il faut surligner les lignes entre les crochets à l'aide de votre souris)

J'ai beaucoup aimé My Wife's Having An Affair This Week et je pense que je le reverrais à l'occasion car son histoire atypique et sa réalisation m'ont beaucoup plu.

Je dois vous avouer que si je me suis lancée à corps et âme dans ce drama, c'est principalement parce que j'ai lu des articles dessus (Je suis une piètre blogueuse puisque je ne me rappelle plus des blogs. Désolée TTwTT). J'avais très envie de le commencer mais faute de temps, je ne l'avais pas fait.

Le synopsis me semblait fort intéressant et je n'ai pas souvenir d'un drama parlant d'un adultère du côté de la femme mariée donc je trouvais cela assez innovant pour le coup. Puis le casting me semblait sympa (enfin surtout Lee Seon Gyun). 

La manière dont My Wife's Having An Affair This Week est filmé et narré est hyper intéressante et cela permet aux spectateurs de rentrer beaucoup plus facilement dans le drama puisqu'au premier abord, on se prend d'affection pour Do Hyun Woo (Lee Seon Gyun), l'homme pensant être trompé ou trompé (ça, c'est à vous de le voir dans le drama ;). On se met facilement dans sa peau et on le suit dans sa petite enquête. C'était très intéressant à visionner puisqu'avec la narration de Hyun Woo (Lee Seon Gyun), on ne voit certes que son point de vue mais il nous permet de nous aider à comprendre le fonctionnement et la dynamique du couple Hyun Woo (Lee Seon Gyun) - Su Yeon (Song Ji Hyo). Ce que j'ai aussi beaucoup apprécié, c'est le fait que le drama ne tourne pas autour du pot pendant 3000 ans, c'est-à-dire que l'on découvre assez vite la finalité de la petite enquête de Do Hyun Woo (Lee Seon Gyun) sur sa femme. 

Comme à son habitude, Lee Seon Gyun gère la fougère dans le rôle de Do Hyun Woo et j'aime toujours autant sa voix. Pour moi, Do Hyun Woo est un personnage en demi-teinte... Je l'ai beaucoup apprécié dans la première partie du drama mais par la suite, je l'ai trouvé très pesant et finalement, un peu égoïste.... [Spoiler] Attention, je ne cautionne pas du tout l'infidélité et je suis d'avis que si tu me trompes une fois, tu le feras tout le temps. On ne change pas une personne (malheureusement ou heureusement). Ce que Su Yeon a fait est impardonnable mais ce qui me dérange du côté de Hyun Woo, c'est cette non-remise en question. Je suis d'avis que lorsque quelqu'un trompe l'autre, c'est que de base il y a un gros problème dans le couple et je pense que cela peut-être dû à un mal-être ou à un manque de communication... Encore une fois, la personne qui trompe est fautive, je ne remets pas ça du tout en question mais ce qui m'a énervé chez Do Hyun, c'est qu'il n'essaie même pas de comprendre les raisons de l'infidélité de Su Yeon et qu'il ne pense vraiment qu'à sa tronche... Et puis, le coup du on-divorce-mais-on-se-remet-ensemble m'a aussi porté sur les haricots... Je suis contente qu'ils se remettent ensemble mais les derniers épisodes étaient très lourds à cause de leur soi-disant divorce donc c'était un peu relou... [Fin Spoiler] Quant à Song Ji Hyo, j'ai bien aimé son jeu même s'il n'était pas transcendant et j'avoue avoir apprécié son personnage parce que je comprends parfaitement les raisons de son mal-être même si je ne cautionne pas ses actes. J'ai apprécié le fait que l'on nous montre le train de vie d'une femme mariée qui essaie d'allier le travail, son rôle de mère mais aussi celui de femme. 

Même si j'ai adoré Lee Seon Gyun, mon gros coup de coeur va à Lee Sang Yeob qui campait le rôle d'Ahn Joon Yeong. C'était le seul mec ou plutôt le seul acteur qui a réussi à me faire aimer UN personnage dans Nice Guy (et j'insiste sur le un !). J'ai adoré Ahn Joon Yeong mais surtout ses réactions assez excessives pour tout... Il m'a fait tellement rire ! Et ses interactions avec la scénariste Kwon (BoA) étaient drôles, intéressantes et donnaient une autre dynamique au drama. J'ai adoré les shipper ensemble et honnêtement, ils vont trop bien ensemble (c'est mon côté fangirl qui écrit ça ;)

Il me reste deux personnages à évoquer : l'avocat Choi Yoon Gi (Kim Hee Won) et sa femme Ah Ra (Ye Ji Won). Au début, Choi Yoon Gi me faisait rire de par ses stratagèmes et ses excuses envers sa femme mais au fil du drama, cela devient assez lourd et répétitif [Spoiler] Genre toutes les femmes tombent amoureuses de lui et de son portefeuille... Je ne suis pas d'accord du tout.... Et puis, ses maîtresses sont toutes plus insupportables les unes que les autres. Enfin, vous me direz que c'est un drama mais bon... [Fin Spoiler] Par contre, j'ai beaucoup apprécié Ah Ra (Ye Ji Won), j'ai trouvé que c'était une femme assez digne et elle dégage un je-ne-sais-quoi qui m'a un peu obnubilé pendant tout le drama (même si j'avais envie de la secouer un peu)... En tout cas, Ye Ji Won est une actrice qui a une aura assez particulière, je dirais presque charmante et apaisante.

Le bât blesse au moment où l'on passe à la deuxième partie du drama. Je m'explique. Tous les personnages (sauf Ahn Joon Yeong et encore...) deviennent chiants et relous surtout le couple Hyun Woo - Su Yeon (je l'ai un peu plus précisé dans les spoilers) mais aussi mon couple chouchou la scénariste Kwon - Ahn Joon Yeong (enfin c'était surtout la scénariste Kwon qui était beaucoup trop indécise et reloue. Et je ne dis pas ça parce que j'adore le personnage Ahn Joon Yeong). Quant au couple Choi Yoon Gi - Ah Ra, j'ai trouvé leur finalité assez... Creuse et très cliché pour Ah Ra. 

Certes, j'ai été très critique sur ce drama mais en réalité, je l'ai beaucoup apprécié. SI je ne devais que choisir 3 bons points de ce drama, ce serait :

- Le couple Ahn Joon Yeong - la scénariste Kwon (Love sur eux deux *o*).

- Les différents thèmes abordés (qui ne sont pas abordés ou très rarement abordés dans d'autres dramas).

- La réalisation qui est excellente.

[K-Drama] While You Were Sleeping/당신이 잠든 사이에 (32 épisodes) 

Année : 2017. 

Genre : Fantastique, Romance, Justice.

Casting : Suzy (Nam Hong Joo), Lee Jong Seok (Jeong Jae Chan), Jeong Hae In (Han Woo Tak), Lee Sang Yeob (Lee Yoo Beom),.....

Résumé :

Nam Hong Joo a la capacité de voir le futur à travers ses rêves lorsqu'elle dort. Cependant, ces rêves se transforment vite en cauchemars quand ses visions montrent des accidents qui arriveront à différentes personnes. Jeong Jae Chan est un procureur. Il fera tout afin d'éviter que ces rêves ne deviennent réalité.

(Source : Nautiljon)

Journal de visionnage n°4 (Janvier/Février/Mars 2018)

Mon avis : 8/10

(Pour lire les spoilers, il faut surligner les lignes entre les crochets à l'aide de votre souris)

J'ai commencé While You Were Sleeping (WYWS) tout à fait au hasard. Le synopsis me donnait envie mais pas au point de plonger tête la première dans un visionnage. De plus, je l'avoue, le fait de retrouver Suzy en tant qu'actrice principale ne m'enchantait guère. 

Je venais de finir My Wife's Having An Affair This Week et comme j'avais adoré Lee Sang Yeob, je me suis dit "pourquoi pas ?" surtout que son personnage est aux antipodes de l'autre personnage dans My Wife's Having An Affair This Week. Du coup ni une ni deux, j'ai commencé WYWS.

D'ailleurs petit aparté sur le format du drama, il me semble que vous pouvez le trouver sous forme de 16 épisodes ayant une durée d'une heure par épisode ou de 32 épisodes qui auront une durée de 30 minutes chacun. Personnellement, je les ai téléchargé sous le format de 32 épisodes et cela ne m'a pas dérangé, au contraire. J'ai beaucoup apprécié ce format et j'aimerais retrouver d'autres dramas sous ce format car je trouve cela beaucoup plus pratique et je pense que cela allège un peu le drama. 

Dans l'ensemble, j'ai bien aimé WYWS et je pense que je le reverrais parce j'ai bien aimé la trame mais ce qui m'a le plus plu, c'est la réalisation. WYWS peut se tanner d'avoir une très très belle réalisation et donc d'avoir des scènes magnifiques même si elles sont d'une banalité conséquente (Oui, je fous une bâche au drama avec le sourire et les compliments ;). Plus sérieusement, la manière dont les images des rêves nous sont transmises vaut vraiment le détour. 

Pour en revenir à la trame, je l'ai beaucoup aimé et le fil rouge de l'intrigue a été plutôt intéressant à suivre. Toutefois comme la majorité de ses confrères, ce drama n'échappe pas à la règle dû "Plus tu avanceras, plus ton intensité tu perdras" et c'est dommage parce qu'il était si bien parti ! Je ne dis pas que j'étais addict à ce drama mais j'avais souvent envie de voir la suite et vers la fin, je n'en avais plus autant envie et c'est quelque peu dommage. Autre point qui m'a un peu dérangé mais [Spoiler] la raison des rêves n'est pas réellement évoquée... On sous-entend des choses mais on n'en découvre pas vraiment la raison... Alors que c'est quand même le filon conducteur donc cela m'a un peu dérangé.. [Fin Spoiler]

Parlons maintenant du casting principal ! 

Dans l'ensemble, j'ai été assez conquise (n'est-ce-pas Jeong Hae In ?) et je dirais même plutôt surprise. Je ne vous cache rien mais Lee Jong Seok reste Lee Jong Seok alors que puis-je dire mis à part le fait qu'il a bien fait son taf ? Rien, les gars... Jeong Jae Chan, son personnage, est plutôt drôle (surtout la scène de Santa Claus au tribunal) et sympathique. Donc c'est un sans-faute de ce côté-là... Là où j'adhère un peu moins, c'est son couple avec Suzy. Ils sont mignons ensemble mais ça s'arrête là. Le strict minimum a été fait et j'ai pour le coup, un peu de mal à les voir ensemble. Vous l'aurez compris, l'alchimie n'était pas là.

Toutefois, je dois avouer que j'ai été agréablement surprise par Suzy (Oui, vous avez bien lu). Je n'ai pas vu son drama avec Kim Woo Bin mais je trouve que son jeu a évolué depuis Gu Family Book et Big (je n'ai pu finir le premier navet mais j'ai fini le second... Je ne sais pas si c'est mieux...). Ça fait quand même un sacré bout de temps que je ne l'avais pas vue jouer donc je ne savais à quoi m'attendre. Dans WYWS, ses expressions ne sont plus autant figées et son jeu se fait plus naturel donc ça fait plaisir à voir. Finalement, je suis contente d'avoir vu ce drama avec elle. Attention, je ne dis pas qu'elle aura un oscar demain mais si elle continue comme ça, elle pourrait devenir une bonne ou qui sait, une excellente actrice. 

Ma déception de ce drama est attribuée à Lee Sang Yeob ou plutôt à son personnage, Lee Yoo Beom. J'étais tellement contente de retrouver Lee Sang Yeob. Je n'incombe pas la faute à l'acteur mais plutôt au(x) scénariste(s) qui lui ont juste donné un personnage méchant point à la ligne. Je n'ai rien contre les méchants (enfin si) mais c'est appréciable de les détester et de découvrir la ou les raison(s) pour laquelle/lesquelles ils ont sombré du côté obscur de la force. Alors dans WYWS, il n'y a aucune raison donc bon, ce n'est pas très instructif. Et puis, j'ai eu l'impression que son histoire partait un peu (beaucoup) en cacahuètes à la fin du drama. C'est dommage puisque je sais que Lee Sang Yeob est un très bon acteur et son personnage aurait pu faire de l'ombre à Jeong Jae Chan (Lee Jong Seok) s'il aurait été plus approfondi.Il y a tout de même eu quelqu'un pour faire un peu d'ombre à Jeong Jae Chan (Lee Jong Seok) en la personne de Han Woo Tak (Jeong Hae In). Comment vous dire que j'ai ADORÉ cet homme et je veux le même à la maison (avec les mêmes tablettes). Han Woo Tak est le parfait second lead et j'ai apprécié le fait qu'il ne soit pas trop collant ou trop imposant. Certes, il apprécie Hong Joo (Suzy) mais il ne se permet pas des choses que d'autres auraient faites. Par contre, son secret... [Spoiler] est peu bidon, non ? Je m'attendais à un truc de ouf avec un meurtre ou un truc comme ça.. Et en fait non... Ce qui m'a déçu, c'est surtout tout le bruit qu'ils ont fait autour avec son ami pour ne pas que ça se sache... [Fin Spoiler] Sinon, j'ai beaucoup aimé Jeong Hae In que j'ai découvert grâce à ce drama et j'ai hâte de le voir dans un rôle principal.

L'équipe de procureurs était ma foi fort sympathique et ils m'ont fait beaucoup rire. Celui dont je retiendrais le plus de souvenirs est l'enquêteur Choi (Kim Won Hae). J'ai adoré l'évolution de sa relation avec Jae Chan et vive l'enquêteur Choi ! 

Sinon While You Were Sleeping, c'est : 

- Un casting bien fourni (avec la fameuse et talentueuse Kim So Hyun et Jeong Hae In *o*). 

- Une réalisation qui nous en bouche un coin et qui nous vend du rêve.

- Une intrigue très intéressante et innovante malgré des petites lenteurs/incohérences.

[K-Drama] Descendants Of The Sun/태양의 후예 (16 épisodes)

Année : 2016.

Genre : Romance, Mélodrame, Action, Médical, Guerre, Catastrophe.

Casting : Song Joong Ki (Yoo Si Jin), Song Hye Kyo (Kang Mo Yeon), Jin Goo (Seo Dae Young), Kim Ji Won (Yoon Myeong Joo),.....

Résumé :

Ce drama suivra l'histoire de différentes personnes travaillant sur des lieux où ont lieu des désastres naturels et principalement leur évolution face aux sacrifices qu'ils devront faire dans des situations de désespoir.

Yoo Si Jin est un jeune militaire appartenant aux troupes de « maintien de la paix des Nations Unies ». C'est surtout le commandant en chef d'une unité militaire d'élite : celle des forces spéciales. Cette unité est entraînée et envoyée aux quatre coins du monde pour mener à bien des différentes missions aussi dangereuses les unes que les autres et ce, dans le secret le plus complet. Il est secondé dans son commandement par le sergent-major Seo Dae Yeong qui est aussi son meilleur ami.

Alors qu'ils se rendent ensemble aux urgences pour récupérer le portable de Dae Yeong volé par un jeune conducteur de moto blessé lors de sa capture, Yoo Si Jin fait la connaissance de Kang Mo Yeon, une belle et talentueuse chirurgienne, et tous deux tombent amoureux l'un de l'autre.

Cependant, ils exercent tous les deux des métiers totalement opposés : alors que le travail de Si Jin implique parfois le sacrifice de vies humaines tout en risquant la sienne, la vocation de Mo Yeon quant à elle consiste à sauver toutes les vies, sans exception. Ces différentes perspectives les mènent finalement à se séparer.

Huit mois plus tard, lorsque Mo Yeon rejette les avances du directeur de l'hôpital, elle se voit affecter à diriger une équipe médicale bénévole à Uruk. C'est là qu'elle rencontre de nouveau le capitaine Yoo Si Jin. Seront-ils plus forts que le destin qui s'acharne sans cesse à vouloir les rapprocher ? Et surtout seront-ils capables de travailler côte à côte dans ce terrain dangereux pour pouvoir retourner chez eux sains et saufs ?

(Source : Nautiljon)

Journal de visionnage n°4 (Janvier/Février/Mars 2018)

Mon avis : 7,5/10

Et maintenant, nous allons enfin évoquer le fameux DOTS qui a provoqué moult et moult débats à Dramaland. Finalement, ai-je plongé ou non ? 

Tout comme pour Kill Me Heal Me (KMHM), je n'ai pas plongé du côté obscur de la force mais je ne le déteste pas non plus, c'est juste qu'encore une fois, je ne comprends pas l'engouement qu'il a autour de DOTS (tout comme KMHM *ne me jetez pas de pierres*).

Certes, DOTS possède un casting en béton et le jeu de ces mêmes acteurs est très bon, ça, je ne peux leur retirer. Toutefois, je pense que DOTS bénéficie de quelques ratés scénaristiques dont on se serait passé notamment sur le soi-disant méchant principal. Je trouve qu'ils ont choisi une finalité scénaristique pour dire : "Lui, c'est le méchant, point à la ligne". Et la finalité de son histoire n'a d'égale que sa place dans le drama = quasi-nulle. (Oui, je suis effectivement violente mais je dis ce que je pense). Son exploitation dans le drama aurait pu être plus développée et donc par la suite, être plus intéressante mais cela n'a pas été le cas. 

Pour en revenir au casting principal, j'ai bien aimé les quatre acteurs principaux même si j'émets quelques petites réserves. Comme toujours, Song Joong Ki est parfait... Je dirais même un peu trop parfait... Comment un mec peut survivre à tout ce qui lui arrive notamment dans les deux derniers épisodes ? (Désolé mais j'ai trouvé ça d'un ridicule et d'une inutilité...) Et puis, je dois vous l'avouer mais je n'ai jamais été une très grande fan de Song Joong Ki. Il joue bien mais je ne le trouve pas transcendant donc bon... (Mais qui sait, peut-être qu'un jour je vais l'adorer ! Je n'attends que ça). Quant à Song Hye Kyo, son personnage m'a un peu porté sur les haricots car un coup, c'était le chaud puis un autre, le froid... (Faut se décider ma grande sinon tu vas passer dans la friendzone.. Ah mais j'oubliais, on parle d'un drama ;). Malgré tout, je trouvais que ce petit duo s'en sortait plutôt bien (tellement bien que maintenant c'est le couple Song-Song ;) Ce n'était pas mon couple préféré du drama mais je les ai bien aimé. 

Le couple qui m'intéressait le plus (ou du moins dans la grande majorité du drama), était celui de Seo Dae Young (Jin Goo) - Yoon Myeong Joo (Kim Ji Won). Je suis faible oui donc je l'avoue, j'ai tendance à préférer les histoires comme celle-ci plutôt que celle du couple Yoo Si Jin (Song Joong Ki) - Kang Moo Yeon (Song Hye Kyo). J'ai beaucoup aimé le fait que Yoon Myeong Joo soit au taquet et que malgré ce qu'il laisse transparaître, Seo Dae Young soit fou amoureux de Myeong Joo. Cependant (et il y a toujours un cependant), à la longue, ça devenait lourd car les scénaristes ont inventé encore et encore des épreuves ou que-sais-je pour nous embêter dans notre visionnage. Mais malgré tout, ce couple est celui que j'ai préféré dans le drama. 

J'ai aussi beaucoup apprécié la bromance entre Yoo Si Jin (Song Joong Ki) - Seo Dae Young (Jin Goo). Je dois avouer que nombreuses sont les scènes qui m'ont fait rire en leur compagnie. J'ai vraiment adoré leurs interactions et cela apportait un peu de pep's au drama, ce qui n'est pas négligeable. 

L'équipe médicale était sympathique mais sans plus et leurs différentes histoires ne m'ont pas plus intéressé que ça (Onew m'a un peu saoûlé à un moment mais c'est passé). Et puis, on va pas se mentir mais le côté médical n'a pas été très exploité dans ce drama... Enfin, ça c'est mon avis. 

Autre point positif de DOTS, la réalisation et les différents paysages mis en avant à travers celle-ci. Il me semble que le drama ait été tourné en Grèce et les paysages sont d'une beauté sans précédent. J'apprécie vraiment que le drama nous fasse profiter de ces paysages avec des dialogues souvent creux à ces moments-là (comme ça, on peut profiter du paysage tout en étant pollué(e) de bêtises ;). Plus sérieusement, la réalisation et les paysages mis en avant par DOTS sont fabuleux et je ne peux pas leur retirer ça. 

Après, je peux comprendre pourquoi les gens aiment ce drama mais je ne peux comprendre un tel engouement parce qu'autant dans KMHL, la performance de Ji Sung sauve le tout (et encore...) mais dans DOTS, je ne vois qu'une comédie romantique (qui n'est pas mauvaise mais sans plus pour moi) avec en arrière-arrière-plan du médical saupoudré de petits soldats fort potables. Et pourtant, je suis une très grande fana des comédies romantiques et des soldats (enfin surtout de leur uniforme ;).

En trois points, DOTS c'est :

- Un second couple principal plutôt intéressant durant la grande majeure partie du drama.

- Une jolie petite bromance qui fait plaisir à voir.

- Des paysages à couper le souffle.

[J-Drama] Death Note/デスノート (11 épisodes)

Année : 2015.

Genre : Fantastique, Drame.

Casting : Kubota Masataka (Light Yagami), Yamazaki Kento (L), Yuki Mio (Near), Sano Hinako (Amane Misa), .....

Résumé :

Yagami Light, étudiant normal aspirant à une vie tranquille de fonctionnaire, trouve par terre dans la rue un "carnet de la mort" dont la page de garde en anglais précise que toute personne dont le nom sera écrit sur ses pages mourra d'une crise cardiaque quarante secondes plus tard. Évidemment Light n'y croit pas un instant mais sous le coup de la colère, il y inscrit le nom de Sakota, un ancien camarade de classe du lycée qui vient de sortir de prison et qui avait l'habitude de racketter son meilleur ami. Le lendemain, Light apprend que Sakota est bien mort d'un arrêt cardiaque et donc que le carnet de la mort fonctionne vraiment. Il fait par ailleurs la connaissance de Ryuk, le "shinigami" propriétaire précédent du carnet de la mort qu'il a laissé tomber dans le monde des humains pour se divertir un peu.

Après s'en être servi une deuxième fois pour sauver son père d'une prise d'otages, Light se met à remplir compulsivement le carnet du plus grand nombre de noms des criminels qu'il peut. Mais évidemment cette épidémie mondiale de crises cardiaques inexpliquées attire l'attention de la police qui devant la difficulté de l'affaire fait appel au célèbre détective L.

(Source : Nautiljon)

Journal de visionnage n°4 (Janvier/Février/Mars 2018)

Mon avis : 7,5/10

(Pour lire les spoilers, il faut surligner les lignes entre les crochets à l'aide de votre souris)

J'ai commencé ce drama par pure curiosité mais surtout pour voir s'il serait à la hauteur des films. Personnellement, j'ai adoré les films donc j'avais hâte de voir le drama qui serait donc, beaucoup plus développé que le film. 

Avant toute chose, je souhaiterais préciser que j'aime bien l'histoire de Death Note mais je ne suis pas une grande fan du manga et je ne l'ai d'ailleurs pas terminé. Il y a donc certaines choses que je ne pourrais sûrement pas critiquer en comparaison du manga.

Au premier abord, le synopsis nous semble un petit peu différent puisqu'on parle de Light comme d'un lycéen japonais lambda (ce qu'il est dans ce drama mais pas dans les films ni dans le manga). Et je dois avouer que c'est ce qui m'a plu dans cette adaptation même s'il y a quelques incohérences... J'ai beaucoup aimé le fait que l'on nous montre un Light Yagami beaucoup plus humain, quelque peu idiot (ou plutôt en totale opposition avec son homologue du film qui lui, est un génie) mais ce que j'ai le plus apprécié, c'est son évolution, c'est-à-dire qu'au début du drama, on voit Light comme un être innocent et inoffensif puis on le voit peu à peu sombrer dans sa folie meurtrière. J'ai beaucoup apprécié la performance de Kubota Masataka (notamment dans le dernier épisode qui est sensationnel) et il a réussi à me faire aimer Light Yagami (ce qui n'était pas possible avec Fujiwara Tatsuya, l'interprète de Light dans le film, que je n'avais pas apprécié du tout). 

Je n'avais pas beaucoup d'attentes vis-à-vis du personnage de Light mais j'en avais surtout avec celui de L parce que j'avais littéralement adoré Matsuyama Kenichi. 

Verdict ? 

Rien ne remplacera le L de Matsuyama Kenichi. Je pense que Yamazaki Kento n'est pas un mauvais acteur et que son interprétation n'était pas mauvaise, loin de là, mais s'attaquer à L est plutôt un exercice très difficile. Et puis le fait que les scénaristes aient changé les mimiques de L ne l'aide pas non plus. Personnellement, j'ai eu du mal au début avec ses mimiques de propreté et sa tenue mais par la suite, je m'y suis fait donc ça allait et je pourrais même dire que ca me décrochait un petit sourire quelques fois. Donc c'est une petite déception de ce côté-là mais je le vis plutôt bien puisque ce n'était pas mal joué mais Matsuyama Kenichi forever ;)

Du côté d'Amane Misa (qui est insupportable dans le film même si j'adore Erika Toda), la pilule passe beaucoup mieux. J'ai trouvé que le jeu de Sano Hisako était très rafraîchissant et elle a réussi à rendre Misa moins insupportable. 

J'ai aussi beaucoup apprécié Mikami Teru (Oshinari Shugo) et je pense que les scénaristes ont bien fait de l'ajouter dans le drama (je ne sais pas s'il existe dans le manga mais dans le film, non). J'ai été contente de retrouver Oshinari Shugo que nous avons souvent l'habitude de voir dans des rôles secondaires (comme celui de Mikami d'ailleurs) et j'apprécie beaucoup son jeu. 

J'aurais peut être une petite objection à émettre et elle se trouve du côté du personnage de Near. Je n'ai pas beaucoup apprécié le personnage (qui me portait sur les haricots) et l'actrice qui l'interprétait. J'ai trouvé que Yuki Mio surjouait un peu trop et cela a rendu son personnage quelque peu insupportable.

Malgré tout, la majorité du casting m'a convaincu et j'ai apprécié les suivre... Cependant, comme je l'ai dit auparavant, Death Note (le drama) bénéficie de quelques modifications scénaristiques dont on aurait pu se passer, je pense notamment à [Spoiler] l'épisode où Light se fait attraper par Raye Penber. Le drama aurait pu se terminer là parce que j'aurais été Raye, j'aurais tiré sur Light sans aucun scrupule... Autre raccourci : Où est passée Naomi Misora ? Certes, je ne connais pas très bien le manga mais il me semble qu'elle est tout de même importante dans l'histoire... Et la raccourcir à une simple photo est dommage... J'ai apprécié le fait que Light soit normal et pas super ultra intelligent mais des fois, il se faisait griller et par je-ne-sais-quel raccourci, il était sauvé... [Fin Spoiler]. 

Dans l'ensemble, j'ai apprécié le drama Death Note et ça m'a permis de replonger dans cet univers macabre. D'ailleurs, j'ai vu qu'ils ont refait une adaptation filmique en 2016 (je crois) donc il faudrait que j'aille voir ça. 

Death Note le drama, c'est :

- Un casting plutôt intéressant notamment le petit Kubota Masataka. 

- Des petits changements scénaristiques positifs et négatifs. 

- Un moyen de replonger dans un univers particulier. 

[J-Drama] Dias Police : Ihou Keisatsu/ディアスポリス-異邦警察- (10 épisodes)

Année : 2016.

Genre : Policier, Action, Drame.

Casting : Matsuda Shota (Kubozuka Saki), Hamano Kenta (Suzuki Hirotaka), Yanagisawa Shingo (Ah), Kou Yoshio (Kotetsu).....

Résumé :

À Tokyo se trouve environ 150 000 migrants illégaux. Ils ne sont pas reconnus comme réfugiés et vivent dans des conditions exécrables. Pour se protéger, ces clandestins ont créé une organisation secrète. Celle-ci possède sa propre banque, son propre hôpital et également sa propre police. Tout cela dans le dos du gouvernement japonais qui ignore jusqu'à leurs existences.

La "Dias Police" n'a qu'un seul policier : Saki Kubozuka. Un jeune homme mystérieux dont personne ne connait le passé, l'âge ni même la nationalité. Saki Kubozuka ne parle pas beaucoup mais il a un grand cœur et prend soin des faibles en leur venant en aide.

(Source : Nautiljon)

Journal de visionnage n°4 (Janvier/Février/Mars 2018)

Mon avis : /

(Pour lire les spoilers, il faut surligner les lignes entre les crochets à l'aide de votre souris)

Je suis faible, très faible.

Si vous avez pour coutume de me lire, mon amour pour Matsuda Shota n'a aucun secret pour vous...

Quant à toi petit(e) enfant qui vient d'arriver, installe-toi bien dans ton fauteuil car ce qui suit sera une véritable hymne à Matsuda Shota (si tu ne l'aimes pas, on va s'arracher les cheveux... Cordialement ;)

Si vous ne l'avez pas remarqué, je n'ai malheureusement (ou heureusement) pas donné de note à ce drama. Pourquoi ? 

Parce que je pense que ce drama a du potentiel mais que malheureusement son format est beaucoup trop court, ce qui fait que le sujet traité paraît assez trivial et donc est traité de cette manière dû à ce même format.... C'est dommage mais en réalité, j'ai adoré suivre les aventures de notre petite organisation. 

Chaque épisode est agencé avec le prochain c'est-à-dire qu'ils fonctionnent par paire comme par exemple l'épisode 1 avec le 2, l'épisode 3 avec le 4 et ainsi de suite. Chaque enquête se déroule donc sur 2 épisodes et le dernier épisode devient très intéressant car il apporte un petit point final à l'aventure (je dis petit car il y a un film que je n'ai point vu et qui est de ce fait, la suite du drama. Malheureusement, je ne l'ai pas trouvé en anglais donc si quelqu'un le trouve, faites moi signe !).

Comme je vous l'ai dit auparavant, ce drama m'a beaucoup plu et les enquêtes étaient assez intéressantes. Ce drama dégage une telle ambiance... J'ai adoré son ambiance parce que cela rendait les enquêtes encore plus intéressantes.

Mais bon, le point principal du drama est encore et toujours le très grand Matsuda Shota (Bien sûr. Ça coule de source !). (Avouez que vous en avez marre de moi xD)

Plus sérieusement, j'aime toujours autant le jeu de Shota (Oui, je l'appelle par son petit prénom) et son personnage est bien perché. La dynamique entre Kubozuka (Matsuda Shota) et Suzuki (Hamano Kenta) est amusante à suivre car ce pauvre Suzuki est l'appât préféré de Kubozuka. Le seul petit hic de ce drama serait peut être [Spoiler] le fait que l'on connaisse finalement rien de Kubozuka (Matsuda Shota) alors que le mec parle je-ne-sais-combien-de-langues et il traîne toujours avec la même photo... Après, je peux comprendre pourquoi il n'y a pas eu de développement mais c'est dommage... Peut être que j'aurais mes réponses dans le film. [Fin Spoiler]. 

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce drama et je ne peux que vous le recommander. De plus, les épisodes durent une vingtaine de minutes donc que demande le peuple ?

Alors Dias Police : Ihou Keisatsu, c'est génial parce que : 

- Matsuda Shota, Matsuda Shota, Matsuda Shota, Matsu... (Bon ok, j'arrête)

- Les enquêtes qui sont plutôt très sympas.

- L'ambiance particulière qui s'en dégage. 

Et voilà, c'est tout pour le moment ! (et c'est plutôt pas mal, non ?) 

En réalité, j'ai vu un autre drama mais je sortirais un article en intégralité pour celui-ci. Allez, je vous donne un indice : Matsujun, Kame et Haruma (je suis sûre que vous avez déjà capté ;). 

Sur ce, je vous fais plein de poutoux et à la prochaine ! <3

 

Journal de visionnage n°4 (Janvier/Février/Mars 2018)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Profite bien de ton voyage et bon courage pour ton mémoire !
Tu as quand même pu regarder pas mal de chsoes c'est cool. :)
J'avais adoré My Wife's Having An Affair This Week.
WYWS est très joli en effet. Le drama était sympayhique même si rien de transcendant. Et Jeong Hae In ! *o*
J'ai adoré suivre DOTS pour ma part mais c'est vrai qu'un tel engouement n'est pas mérité. Je ne me souviens plus vraiment du méchant. XD
Répondre
M
Merci pour tes encouragements ! ^^
J'avoue que j'ai quand même regarder pas mal de choses =)
Ah ah ah ah ! Je vois que l'on a les mêmes goûts ! (Jeong Hae In
DOTS était sympa mais sans plus ^^ Ah bah tu vois, tout le monde l'oublie en plus ! xD
Merci beaucoup pour le commentaire ! =D