Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[K-drama] Jumong

[K-drama] Jumong

Petit aparté qui est très IMPORTANT :

Cet article a été écrit par mon petit chouchou, le très talentueux Drama + Manga >> Fan. Ceci est son 2ème article publié sur mon blog alors encouragez-le ! Et j'espère que vous aurez autant de plaisir que celui que j'ai eu en lisant ce bel article. ~~

Titre : Jumong/The Book Of Three Han (삼한지-주몽 편)

Pays : Corée du Sud

Genre : Romance, Historique, Guerre, Action.

Année : 2006

Épisodes : 81 (60 ~ 70 minutes).

Casting :

Oh Yeon Su : Dame Yu Hwa

Han Hye Jin : So Seo No

Song Il Guk : Jumong

Jeon Gwang Ryeol : Roi Geum Wa 

Kim Seung Su : Prince Dae So

Song Ji Hyo : Ye So Ya 

Résumé :

Jumong est le fils du général rebelle Hae Mo Su, qui toute sa vie, s'est battu pour sauver les réfugiés réduits en esclavage, par l'invasion de l'empire des Han en 108 av. J-C. Jumong est le fondateur du royaume coréen Goguryeo en 37 av. J-C. Son nom signifie expert à l'arc. Ce drama, tiré de faits réels, raconte son épopée....

(Source : Nautiljon)

Mon avis : 10/10

Mon premier article sur un drama historique et je commence par mon préféré, Jumong. Il se trouve dans mon top 5 ! Certes, il possède 81 épisodes mais je vous assure que vous ne vous ennuierez jamais. Ce drama nous raconte la fondation du royaume de Goguryeo, un siècle avant J-C. Nous allons donc à travers ce drama découvrir un des mythes fondateurs de ce royaume, Jumong.

J’adore ce drama car il accorde de l’importance à tous les personnages, aucun n’est mis de côté. On suit la création de Goguryeo comme si nous y étions et c'est une histoire incroyable. Les acteurs sont juste sublimes, aucun ne prend le pas sur l’autre et ils sont tous excellents. Ça se regarde tout seul, 95 heures de visionnages, 95 heures de pur plaisir ! Il nous entraîne dans un monde incroyable, un voyage sans égal ! 

Bref Jumong ! J’ai envie qu’on m’efface ce drama de la mémoire pour que je puisse à nouveau savourer ce chef d’œuvre ! Ce qui est incroyable avec ce drama, c’est que l’on ne s’attache pas seulement au héros mais aussi aux personnages secondaires qui ont une histoire bien développée. J’étais tellement pris par l’action du drama, par ces intrigues excellentes, sa beauté et j’en passe. Un drama qui, une fois fini, m'a laissé un sentiment de manque extrême. Dans ce drama, il y a de la romance, de l’action, des triangles amoureux mais surtout une époque magnifique. Ce drama m'a conquis par son histoire : la création de Goguryeo. Mais quelle épopée, quelle histoire ! On suit avec tous les points de vue possibles (pauvre, migrant, riche, seigneur, prince) l’aventure captivante de cette histoire qu’est la création du royaume.

 

 

 

 

 

Jusqu’en 108 av. J-C, l'Asie de l’Est appartenait au royaume de Gojoseon, un immense empire qui a duré plus de 2000 ans. Les Han (une dynastie chinoise) ont débarqué avec leurs armes de fer (une armée avec des soldats équipés d’armures en fer, c'était quelque chose d’incroyable à l’époque puisque le maniement du fer était très dur à effectuer). Ils ont tout dévasté, ne laissant rien sur leur passage. Ils ont tourmenté et tué les populations qui ont tenté de les fuir. Les populations en question sont nommées « Migrants ». Excédés de cette persécution incessante, les migrants se regroupent sous la direction du grand Général Hae Mo Su et ses soldats de l’armée Damul. Le drama débute sur une scène de l’armée d'Hae Mo Su qui, avec son ami Keum Hwa prince de Puyo, attaque les Han sans cesse dans le but de secourir tous ces migrants réduits à l’état d’esclaves par les Han.

Le général Hae Mo Su qui, grâce à ses victoires répétées avec son armée, est devenu populaire au sein la population au point d’être plus aimé que le roi de Puyo. Suite à cela, le roi de Puyo prend peur et crée une alliance avec les Han afin de se débarrasser du Général Hae Mo Su. Yu Hwa, fille d’un chef de clan dont la population a été massacré par les Han et enceinte du général, trouve refuge auprès du prince de Puyo, Keum Hwa. Le prince était un ami proche du général et ils ont mené des batailles contre les Han. Suite à la trahison de son père envers l’armée Damul, il recueille le fils d'Hae Mo Su, Jumong et l’élève comme son propre fils en faisant la promesse qu’il fera de lui le successeur digne de son père. Il va s’en dire que la venue de Yu Hwa au palais n’est pas très appréciée surtout par la femme de Keum Hwa et ses enfants. Un combat entre les deux femmes commence alors, ayant chacune pour objectif de voir leurs fils respectifs s’asseoir sur le trône de Puyo ! Bien sûr cela n’est qu’une infime partie de ce bijou. Je vais arrêter ce petit spoil (du premier épisode) ici, ceci n’étant qu’une mise en bouche, je vous laisse découvrir le plat de résistance tout(e) seul(e). 

Le personnage principal de ce drama est donc Jumong, le gentil prince de Puyo qui se fout complètement des histoires de pouvoir et de guerre. Il est, au début, incapable de tenir une épée et possède une nonchalance incroyable. Oui, c’est bien cet homme qui va fonder le nouveau Goguryeo, je ne vous mens pas ! Il est de par son incompétence, contraint de quitter le palais, son père et le roi, déçus de ce qu’il était devenu, c'est à dire « un bon à rien ». Suite à son exil, Jumong effectuera sa progression au fur et à mesure de ses rencontres, il apprendra le maniement de l’épée et de l’arc jusqu’à un très bon niveau. Jumong a deux frères aînés, Daeso le prince Héritier et Youngpo. Petit à petit, Jumong grandira progressivement et il devient un excellent meneur d’hommes ainsi qu'un fin stratège, un bon combattant et un redoutable adversaire. Il acceptera la mission transmise par son père qui est de fonder une nouvelle nation. 

Jumong est un homme très réfléchi et il ne cède pas face à l’adversité, au contraire. Il ne fonce jamais dans une bataille sans un plan en tête. Il est devenu extrêmement fort au combat et cette aptitude couplée à son stratège, il n'en devient pas moins un homme redoutable. En plus de tout cela, son charisme et sa gentillesse envers son armée font que ses hommes soient les plus déterminés possible. Ses soldats ne se battent pas pour avoir un salaire ou parce que leur roi leur a ordonné mais ils se battent pour une grande cause, la création d’un nouveau royaume ! Quoi de plus puissant qu’une armée qui se bat pour ses convictions ? Rien. 

Jumong est joué par le grand Song Il Guk (oui, il est très grand puisqu'il mesure 1m85), pas comme moi qui suis dans le monde des minimoys. J’ai connu Song Il Guk dans le drama A Man Called God, un bon drama d’action qui ne plaira pas à beaucoup de monde à cause de sa lenteur à partir d'un certain moment et le scénario qui n'est pas très bien huilé. Pour son rôle de Jumong je l’ai trouvé excellent. Il a très bien effectué la différente transition du héros dans le drama (ignorant et sans but au début puis charismatique et incroyable à la fin). On a vraiment l’impression que Song Il Guk grandit en même temps que son personnage, on le voit mûrir et se renforcer. Il nous montre incroyablement bien la transformation du personnage que ce soit sur le plan physique ou moral. Sur le plan physique, il est juste incroyable ! Toutes les scènes de combat qu’il joue sont excellemment bien; sa posture avec l'armure de guerre le rend imposant vis-à-vis de ses adversaires (dû à sa grande taille). Sur le plan moral, il dégage une détermination sans égale et une importance pour la justice. Il dégage une telle émotion tout au long du drama qu’il nous partage dans les moments de bonheur comme dans les moments de tristesse. Cet acteur incarne parfaitement le personnage, il est impossible de faire une meilleure prestation. Il a été sublime !

Confronté à Jumong, nous avons Daeso interprété par Kim Seung Soo, c'est le fils aîné de la reine et futur prince héritier de Puyo. Cet homme est le mal incarné ! Qu'est ce que j’ai eu envie de le tuer ! Mais pas de bol pour lui puisque le roi souhaite voir Jumong lui succéder. Au début, Daeso se fichait de Jumong puisque celui-ci n'avait aucune prétention au trône et ne faisait rien. Mais comme Jumong change et évolue progressivement, ils le voient tous mûrir et il devient vite un problème tellement il est bon. [Spoiler] Au début de l’armée Damul de Jumong, Daeso envoya un espion, son fidèle soldat Bobunno. Bobunno est, dans un premier temps, surpris de voir comment Jumong est proche de son armée (ils parlent avec eux comme s’ils étaient tous de la même famille alors qu’il est leur Chef). Bobunno comprend alors pourquoi Jumong est si respecté et si redoutable. [Fin Spoiler] Daeso, qui suit les diffèrents exploits de Jumong, n’a qu’une chose en tête : le tuer. Au fil des épisodes, Daeso devient vite très énervé déterminé à le réduire à néant à chaque fois qu’il essaie de le tuer ou de le faire tomber en disgrâce.

Youngpo, l'autre frère de Jumong, est un parfait idiot. Larbin de son frère Daeso, il fait exactement tout ce que son frère lui dit de faire.

Il a déjà abandonné toute prétention au trône tellement toute l’attention est portée sur son frère Daeso. Il n’a aussi aucun avantage sur son frère Daeso que ce soit dans les combats ou les stratégies. Au fur et à mesure du drama, il enchaîne les bourdes envers Jumong et subi la colère de sa propre mère et frère. Il devient plus indépendant et commence à avoir des prétentions au trône quand il remarque que sa propre famille commence aussi à le rejeter. 

Nous avons aussi le roi Keumwa et la mére de Jumong, Dame Yuhwa. Le roi tombe amoureux de la femme de son meilleur ami qui a disparu mais celle-ci (donc Dame Yuhwa) ne partage pas ses sentiments mais elle lui doit quand même la vie.


Cette romance entre les deux personnages est vraiment tragique. Je ne dis rien de plus sur cette relation de peur de vous spoiler. Les deux personnages sont très bien joués surtout Jeon Gwang Ryeol qui a été remarquable dans le rôle du roi. Il est tiraillé tout au long du drama entre son fils Jumong et son devoir de roi de Puyo. Faut-il sauver son fils Jumong ou la nation de Puyo ? L’armée Damul ou Puyo ?  

L’amitié ou son devoir de roi ? Je vous laisse découvrir les réponses 😊 Dame Yuhwa est magnifique tout au long du drama. Elle s’inquiète beaucoup pour son fils et elle passe par toutes les émotions possible, c'est à dire la joie quand elle retrouve Jumong, la tristesse quand elle n’a plus de nouvelles et même la colère envers la femme du roi. Très bonne interprétation de l’acteur Jeon Gwang Ryeol et l’actrice Oh Yeon Su. 

Parlons maintenant d'une femme qui n'est pas aussi gentille et douce que Yuhwa...

Et oui, je parle de la femme du roi. Je ne vais pas trop en dire à son sujet car je veux vous laisser découvrir cette terreur. Au moins, on sait d’où vient le caractère diabolique de Daeso. Elle veut à tout prix et à n’importe quel moyen voir son fils Daeso sur le trône ! Gyeon Mi Ri joue incroyablement bien ce personnage diabolique qu’est la reine. 

 

Quelle est donc la femme qui capturera le cœur de Jumong ?

Soseono joué par Han Hye Jin, est la fille de Yuntabal un marchant influent de Puyo.

Soseono est une femme forte, autoritaire et assez froide en affaire. Mais une fois en confiance, elle se révèle assez douce et très charmante. Elle a envie de rendre l’état de son père « Jolbon » (un état composé de tribu), un grand lieu de commerce de puissance et surtout autonome des deux empires qui les « contrôle », Puyo et les Han. Elle sera même prête à prendre l’épée pour cela. Même l’héroïne a une conviction et une détermination sans faille lui permettant d’aller de l’avant. Nous n’avons pas là, une héroïne qui se contente de faire ce qu’on lui dit et insérée dans l’histoire juste pour contribuer à la romance; nous avons là une femme forte de ses convictions avec une vraie histoire derrière elle. Même sans Jumong, son personnage serait toujours intéressant et aurait toujours eu autant d’importance. C'est malheureusement ce qui manque dans les dramas coréens récents, des personnages qui ont de l’importance de par leur histoire personnelle. Cette femme est admirable ainsi que sa force de caractère est égale à celle de Jumong et ils ont des ambitions tout aussi similaires. Jumong est certes, très charismatique mais tous les personnages de ce drama ont tellement une bonne place dans le drama que personne ne prend le pas sur l’autre, ce qui rend ce drama tout aussi intéressant car suivre tous les personnages et même les personnages secondaires devient passionnants car leurs histoires le sont aussi ! 

Une autre femme qui entrera dans le cœur de Jumong, Yesoya qui est interprétée par Song Ji Hyo.

Quel personnage magnifiquement joué, une femme d’une douceur incroyable. On s’attache vite à ce personnage qui inspire l’honnêteté et la gentillesse. Contrairement à Soseono, elle est beaucoup moins forte mais elle possède la même détermination. Yesoya tombe vite sous le charme de Jumong, je ne dis rien de plus et vous laisse savourer cette romance 😊 .

 

Deux femmes mais laquelle des deux finira avec Jumong ?

 

Parlons maintenant des fidèles compagnons de Jumong, je parle bien sûr de Oi, Hyuppo et Mari.

Quelles belles relations ! On pourrait même croire qu’ils sont frères. Pourtant, cela n'était pas très bien partie au début mais au fur et à mesure un respect mutuel naît entre les 4 personnages. Tout d'abord, nous avons Mari le chef du petit groupe puis Hyuppo, l’homme fort et pour finir Oi, qui au début est le moins enclin à respecter Jumong à cause d’une certaine prêtresse (Et oui, on sait tous que les femmes causent toujours des ennuis ! hihihihihhi !). Ces trois personnages seront les principaux piliers de Jumong tout au long du drama, ils auront une vraie relation fraternelle et se protégeront mutuellement. 

Il y a tellement de personnages intéressants que je pourrais écrire 10 pages là-dessus mais je vous laisse découvrir les autres tout(e) seul(e) en regardant tranquillement Jumong 😊. 
Le plus gros point fort de Jumong est sa magnificence en personnages ! Le drama prend bien le temps d’approfondir tous les personnages et cela ne le rend jamais ennuyeux. Le personnage principal du drama aurait pu être n’importe lequel des personnages tellement leur histoire est approfondie et non liée uniquement à celle du caractère principal, Jumong. Le drama fait 81 épisodes mais on les sent même pas passer. Les 81 épisodes m’ont aussi repoussé au début avant que je ne le commence mais je ne le regrette pas puisqu'on s’ennuie parfois devant des dramas de 20 épisodes mais là, on ne s'ennuie jamais tout au long du drama. Rares sont les dramas à avoir pu se vanter de n'avoir jamais incité l’ennui par moment mais Jumong, lui a réussi et haut la main ! 
Jumong est une épopée, un drama historique incroyable ! Nous sommes transportés et emportés par ce grand récit d’une magnifique histoire. J’ai conscience que la longueur du drama peut rebuter mais je dois vous dire qu’il est incroyable de suivre cette histoire de 81 épisodes sans temps mort. Prenez le temps de savourer cette aventure, il est compliqué de le regarder d’une seule traite, seul les dramavores les plus aguerris en sont capables (je pense pas que ce soit le cas de m-drama-girl par exemple hihihihi 😊). Bon, je vous ai retenu assez longtemps, je vous laisse aller savourer ce chef d’œuvre !  

[K-drama] Jumong
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Ça à l'air intéressant. En plus, si ça racontente vraiment les fondements de Goguryeo c'est pas mal.

J'aime beaucoup l'histoire avec un grand H.

Mes romans préférés et mon genre de drama préféré sont les historiques alors ce drama pourrait me tenter.

Mais il y a un mais 81
Répondre
A
Alala Kalyani tu est pas une véritables dramavore si tu n'arrive pas à engloutir plus de 50 épisodes en moins d'un mois XD

Pour l'amour des Drama Historique !! Tu peux le faire !! :)
K
Il manque la fin de mon commentaire ça bugé. J'avais dit 81 épisodes c'est beaucoup.

L'année dernière et pour la première fois j'ai tenté des dramas de 50 épisodes. J'ai mis un an à les terminer.
F
Ah, Jumong... Jumong...
Je l'ai regardé avec beaucoup d'attentes, parce qu'il est très encensé ce drama.
Si j'ai pas mal accroché aux premiers épisodes, j'avoue qu'il m'a fallu beaucoup d'énergie pour ne pas l'abandonner (puis, j'étais à une époque où je finissais TOUT, sinon c'était un drame... ha ha ha)
Je reconnais totalement que c'est un drama de bonne qualité, mais il lui manquait un je-ne-sais-quoi pour m'emporter. Donc, mes principaux souvenirs de visionnages sont liés à ce sentiment d'ennui que j'ai ressenti devant.

Ça ne retire pas du tout la qualité de cette review, qui me donnerait presque envie de revoir ce drama, pour vérifier si 7 ans après, mon avis a changé. Mais... ouais, non 81 épisodes xD

Merci pour cet article, il était très cool :D
Répondre
A
Il faut que tu me dise ce qui lui manque je suis tout curieux maintenant !!! XD

Merci oui j'ai mis tout mon amour envers ce drama dans l'article :)
C vrais que pour toi le recommencer il te faut vraiment une grosse motivation xd mais tu en est capable !!!
F
Je précise que les longs drama ne me font pas du tout peur, mais c'est au revisionnage que je suis démotivée par le nombre (mon impression que je pourrais investir mon temps pour voir quelque chose d'inédit est assez présente). Si c'est la première fois, la durée m'importe peu (je regarde actuellement l'excellent The Advisors Alliance qui en fait 82 et je m'éclate)
Y
Yop. Et bien c'est très tentant, mais voilà 95h, ça se case pas comme ça... J'ai le souvenir de The Great King Sejong qui est également très bien, mais qui suit le destin d'un homme de son enfance à sa mort sur 86 épisodes. C'est génial ce genre de drama, mais il faut une sacrée motivation pour commencer !!

En tout cas, merci pour l'article, je n'avais pas trop de retour sur ce drama, je le note dans ma liste donc pour heu... pour plus tard. Mais je le note !!
Répondre
A
OUI 95H c tres long mais il est excellent Aller je t'envoie ma motivation par ce message ;)

Oui les fameuse liste des dramavore on les connais tous